3 CLES POUR SE REMOTIVER AU QUOTIDIEN
3 CLES POUR SE REMOTIVER AU QUOTIDIEN

3 CLES POUR SE REMOTIVER AU QUOTIDIEN

  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages

Cet article “3 CLÉS POUR SE REMOTIVER AU QUOTIDIEN” m’a été inspiré par Anne Juguet, auteure (le mot est-il toujours refusé par l’Académie Française ?) du blog “Le TDA/H au quotidien” 

Il participe au carnaval d’articles sur le thème RETROUVER LA MOTIVATION QUAND TOUT VA DE TRAVERS.

Je vous recommande d’ailleurs de lire cet excellent article d’Anne, “Retrouver la motivation, ou l’art d’utiliser son corps pour sortir d’une impasse”

Vous y apprendrez :

  • à mieux connaitre le syndrome du TDA/H
  • L’électrochoc qui a permis à Anne de dépasser son TDA/H
  • Le rôle de l’Adrénaline, la Dopamine et Noradrénaline dans le processus de motivation
  • 6 façons de hacker votre corps pour augmenter votre motivation

Pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous ferais une petite confidence à la fin de l’article qui  vous permettra de mieux comprendre mon “encouragement appuyé” au travail d’Anne à faire découvrir le TDA/H.

journal de bords 3 clés pour se remotiver au quotidien
Journal de bords du 02 mars 2070

Mon Amie, Mon Ami,

Voilà plus de 50 ans désormais que tu lis mes publications, regardes mes vidéos, participe à mes neuros-conférences et suis mes formations virtuelles.

Nous avons partagé nombres d’expériences, richesses et voyages depuis 2018 et le démarrage de mon blog.

A l’approche de mes 102 ans, j’estime qu’il me reste encore un secret à te partager.

Comment, malgré mon S.P/A (Syndrome de Procrastination Avancé), ai-je réussi à ME REMOTIVER AU QUOTIDIEN ? [pour en savoir plus sur le SP/A consulter la rubrique ressources]

Je peux te le dire maintenant, le secret réside dans les 3 CLÉS POUR  SE REMOTIVER AU QUOTIDIEN

Pour gagner du temps et ne pas procrastiner le visionnage de cet opti-mémo, je te propose de découvrir de suite ces 3 clés :

  1. “QUOI” : Connaitre parfaitement  ses buts et objectifs et les relire tous les jours.
  2. “POURQUOI” : S’appuyer sur des émotions fortes pour rester motiver.
  3. “Où” ;  Trouver la motivation dans son environnement et grâce à des personnes inspirantes.

Voilà, tout est dit. J’ai choisi de rester volontairement simple et direct.

PRINCIPE DE BAS POUR SE REMOTIVER AU QUOTIDIEN

PRINCIPE DE BASE POUR SE REMOTIVER AU QUOTIDIEN :

 

Être motiver au quotidien est la clé pour atteindre ses rêves, ses objectifs.

J’ai mis de nombreuses années à comprendre qu’une vie sans rêve était une vie incomplète.

Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité.

Antoine de Saint Exupéry

Mais, il m’aura fallut beaucoup moins de temps pour transformer ma vie rêvée en réalité lorsque j’ai compris les clés de la motivation.

Cela m’a demandé beaucoup d’efforts pour me remettre en question, d’humilité pour apprendre à écouter et à écouter pour apprendre des autres. J’ai du développer aussi une discipline personnelle pour mettre en place de nouvelles habitudes de progrès.

Mais, Mon Amie, Mon Ami, grâce à une motivation sans faille, j’ai pu ainsi réaliser des choses extraordinaires !

Pour être totalement honnête avec toi, les premiers pas dans ma nouvelle vie furent parfois hésitants, souvent dispersés et quelques fois chaotiques !

Cependant, grâce aux 3 PRINCIPES POUR SE REMOTIVER AU QUOTIDIEN et surtout en entretenant ma motivation tous les jours sans exception, j’ai pu dépasser toutes mes limites et franchir tous les obstacles.

Rester motivé demande  un travail quotidien. Nous ne pouvons pas nous contenter d’être motiver quand tout va bien, sinon son influence déclinera au fur et à mesure du temps et des difficultés rencontrés..

clé 1 connaitre parfaitement son "quoi"
clé 1 connaitre parfaitement son "quoi"

LA PREMIÈRE CLÉ EST DE CONNAITRE PARFAITEMENT SON “QUOI”

Le “QUOI” correspond à notre but, à nos projets de vie.

Nous devons avoir une vision la plus précise possible de notre vie.

C’EST LE POUVOIR DE LA CLARTÉ ! ON DOIT AVOIR UNE VISION CLAIRE DE SA VIE ET DE CE QUE L’ON VEUT RÉALISER.

Une des raisons de la perte de motivation est notre manque de clarté dans nos objectifs au quotidien.

Ce sont nos objectifs quotidien qui nous guident vers l’accomplissement de nos projets de vie.

La clarté  nous apporte l’énergie intérieure pour alimenter le feu de la motivation.

Plus on est clair, plus on définit des objectifs précis et plus on pourra surmonter tous les obstacles qui vont se dresser devant nous.

Notre vision de notre réussite nous permet de voir au delà des difficultés et entretien ainsi notre motivation au plus haut.

DEUX EXERCICES POUR SE REMOTIVER

POURQUOI ÉCRIRE ME PERMET DE DÉPASSER MA PROCRASTINATION
POURQUOI ÉCRIRE ME PERMET DE DÉPASSER MA PROCRASTINATION

1- Prendre le temps de le réflexion et de la méditation pour visualiser clairement notre  vie de rêves.

Nous devons être capable de répondre sans réfléchir aux questions suivantes :

“Qu’est ce que je veux précisément ?   Qu’est ce qui est vraiment important pour moi ?  ”Quels sont mes objectifs précis pour ma vie ?”

Le simple fait de se poser ces questions, va inciter votre cerveau à chercher des réponses.

Il faut les écrire sur un carnet (Pourquoi écrire me permet dépasser ma procrastination) et les apprendre par et avec son CŒUR pour les ressentir émotionnellement.

2- Créer un tableau de rêves, ou VISION BOARD.

il s’agit d’exprimer sur un tableau ou tout autre support, une représentation visuelle de nos projets de vie.

On colle des photos de paysage, objets, personnes inspirantes, citations et phrases motivantes qui illustrent la vision de notre futur.

Tous les matins, soirs et à chaque fois que nous en ressentons le besoin, il suffit de regarder son tableau de rêves pour bien s’imprégner de ses projets de vie.

Ainsi, nous entretenons la flamme de la motivation.

tableau des rêves
tableau des rêves

 

LE CLÉ 2 EST LE "POURQUOI" ÉMOTIONNEL
LE CLÉ 2 EST LE "POURQUOI" ÉMOTIONNEL

LA DEUXIÈME CLÉ EST LE “POURQUOI” ÉMOTIONNEL

Le “POURQUOI” découle du “QUOI”.

Après avoir défini clairement et précisément sa vision, je dois renforcer ma motivation en définissant POURQUOI je veux atteindre mes buts et objectifs.

Le “POURQUOI” doit être le plus fort possible car il va alimenter ma motivation de l’intérieur.

TROIS EXERCICES pour renforcer son POURQUOI et garder la motivation :

1- SE POSER LES QUESTIONS SUIVANTES dès que nous ressentons une baisse de motivation dans notre action :

Pourquoi je le fais ? Pourquoi je veux le faire ?

Qu’est ce que je ressent au fond de moi, qui me motive à agir pour réaliser mes objectifs ?

Nous recentrons alors notre motivation sur le plan émotionnel, un stimuli puissant pour nous aider à agir.

2- RENFORCER SA MOTIVATION PROFONDE en s’appuyant sur la DOULEUR et sur le PLAISIR

Il s’agit de dépasser la simple réflexion intellectuelle qui a peu d’impact sur notre motivation.

Deux exemples inspirés par Max Piccinini dans sa formation “Inarrêtable” :

Pourquoi je veux arrêter de fumer ?

Raisons intellectuelles : Fumer tue. Fumer donne le cancer. Fumer réduit de 10 ans notre espérance de vie. (Le fumeur  le sait déjà pourtant  il n’arrête pas. Sick smile)

Émotions négatives motivantes : un cancer c’est une maladie qui va me faire souffrir et qui va faire souffrir ma famille. Les traitements sont lourds et douloureux physiquement et mentalement.

Le petit plaisir de fumer au quotidien ne fait pas le poids face aux souffrances à venir demain. Je donne un mauvais exemple à mes enfants.

Émotions positives motivantes : Je peux respirer à nouveau. Je retrouve  mon souffle et je suis en pleine forme. Je  peux refaire du sport et  me sentir plein de vitalité.

Je peux profiter de ma famille et partager des activités enrichissantes.

Pourquoi je veux perdre des kilos ?

Raisons intellectuelles : Manger trop gras et  trop sucré fait grossir et entraine des maladies telles  que le cholestérol, le diabète (type 2), l’hypertension, les maladies cardiovasculaires,…

Émotions négatives motivantes : Je me sens fatigué. J’ai moins d’énergie pour faire certaines activités plus physiques. Je ne supporte plus ma vue dans la glace.

Émotions positives motivantes : Je fais du sport plus facilement. Je fatigue moins et je me sens de mieux en mieux. Je sens mon corps se transformer. J’aime mon corps et je suis fièr de mes transformations physiques et de mes nouvelles habitudes alimentaires. J’inspire mes proches et amis par ma volonté et mes succès.,…

Avez-vous suffisamment de “pourquoi” fort pour rester motiver de l’intérieur ?

3- Inscrire dans un carnet, dans votre agenda ou sur une feuille que vous pourrez lire à chaque fois que vous sentez votre motivation décroitre les questions suivantes :

QUELLES SONT TOUTES LES CONSÉQUENCES POSITIVES DANS MA VIE SI JE RESTE MOTIVE ET QUE J’AGIS CONCRÈTEMENT POUR ATTEINDRE MES OBJECTIFS ?QUELLES SONT TOUTES LES CONSEQUENCES NEGATIVES DANS MA VIE SI JE NE CHANGE PAS, JE N’AGIS PAS ET SI JE N’ATTEIND PAS MES OBJECTIFS ?
Noter ici toutes les actions concrètes et motivantes que je peux faire au quotidien pour atteindre mes objectifs ainsi que les résultats positifs que je vais obtenir.Noter ici toutes les habitudes négatives, mes actions contre-productives ou tout ce que je ne fais pas, qui vont m’empêcher d’atteindre mes objectifs, qui vont me faire perdre ma motivation, mon estime personnelle et dégrader ma confiance en moi.

Conseils de rédaction :

  • Répondre à ces questions avec ÉMOTIONS ET CONVICTIONS.
  • Dépasser le mode logique pour intégrer le mode émotionnel.
  • ALIMENTER SON DÉSIR ARDENT : je dois changer.
  • BANNIR TOUS LES DOUTES, TOUTES LES INTERROGATIONS pour RESTER CENTRER SUR SON PROJET DE VIE.

 

 

"Où" trouver la motivation ?
"Où" trouver la motivation ?

LA TROISIÈME CLÉ EST “Où” TROUVER LA MOTIVATION

Comme nous l’avons vu ci-dessus, la motivation trouve sa source principalement dans notre Cœur, dans nos désirs profonds.

Mais elle trouve aussi de formidables relais dans notre environnement direct ou indirect.

La motivation extérieure est un soutien indispensable à notre motivation intérieure.

J’ai eu la chance de bénéficier dans ma longue vie d’explorateur de l’univers du développement personnel, de nombreux soutiens de la part de ma famille (épouse, filles, parents, sœur, et tous mes proches,…), de mes ami(e)s réels et virtuels, connaissances, rencontres inspirantes et de coaches et mentors,… la liste est non exhaustive !

Je vous cite quelques exemples :

1- Notre lieu de vie et de travail  va nous inciter à  rester concentrer sur la réalisation de notre objectif ou au contraire va nous proposer des stimuli pour nous distraire.

Vous pouvez retrouver une situation vécue personnellement dans un de mes tous premiers articles publié à l’époque sur internet [définition dans ressources] : “une journée sans procrastiner ou presque”

2- Nos proches, amis, collègues de bureau, amis des réseaux sociaux,… Nous pouvons partager nos projets personnels avec eux et ainsi nous engager publiquement à atteindre nos objectifs.

Pour certains d’entre nous, cela peut être un stimulus puissant pour passer à l’action et rester motiver. Pour d’autres, néanmoins, annoncer ouvertement ses buts peut être une source de stress supplémentaire et au final être contre-productive.

A chacun de voir selon sa propre psychologie.

3- Suivre une formation spécifiquement liée à un objectif particulier. Ex Arrêter de fumer, manger sainement, ou être mieux organiser.

4- Prendre un COACH dans la vie réelle ou aussi sur Internet. Cela peut-être en s’inscrivant dans une formation précise (voir point ci-dessus) ou bien en suivant les nombreuses vidéos et blogs en rapport avec vos objectifs personnels et professionnels.

Dans mon domaine d’expertise actuel et au cours de mes 50 dernières années d’expériences personnelles et professionnelles, j’ai eu l’opportunité de rencontrer de nombreux coaches et mentors. Je peux vous citer les tous premiers qui m’ont inspiré à mes débuts. Je m’excuse par avance si j’en oublie quelques uns, mais ma mémoire malgré les dernières cyber-mise à jour , commence à faiblir :

  • Max Piccinini : J’avais suivi sa formation RENAISSANCE sur le développement personnel.
  • Doyen David Laroche : Ses vidéos gratuites sur Internet m’ont été particulièrement utiles pour découvrir les grands principes du développement personnel.
  • David Komsi : J’ai suivi pendant 4 mois sa formation “COACHING FACILE” diffusée sous forme de podcast (audio) quotidien.
  • Roger Lannoy : Coach référent francophone de Tony Robbins. Il est l’auteur en autre de la formation “Motivation au Quotidien”.
  • La fondation “C.C.C : Canadian. Coaching. Connection” avec ses célèbres fondateurs : Martin Latulippe, Sylvain Carufel, François Lemay, Jean-Pierre Gagné, Lise St-Armand, Léon Caribou et bien d’autres encore,…
  • Vous pourrez retrouver certains de ces coaches et mentors dans ma page [GALERIES DE PORTRAITS].

Rassurez-vous des mises à jour sont prévues très régulièrement pour y intégrer tous les petits nouveaux.

J’espère que ce voyage nostalgique dans le passé t’as plu et que tu as trouvé des réponses et une aide grâce

AUX 3 CLÉS POUR SE REMOTIVER AU QUOTIDIEN

fin Opti-mémo

RESSOURCES

ma confidence sur le TDA/H

Ma confidence sur le TDA/H

Au démarrage de la quête de ma croissance personnelle, ayant déjà suivi des formations pour essayer de dépasser mon comportement quotidien à procrastiner sans réussir efficacement, je me suis demandé alors si les raisons de mes échecs (à ce moment là), n'avaient pas une raison physiologique ou neurologique.
J'obtins une réponse à mon interrogation en échangeant avec  une amie sur Facebook. Elle m’apprit l’existence du  syndrome du TDA/H,  étant elle même “victime”.
J’ai donc commencé à me documenter et à passer des tests reconnus sur internet [RESSOURCES]. Ils ont validé un certain nombre de critères correspondants.
Souhaitant avoir une confirmation par un professionnel de la santé, j’ai donc pris (après plusieurs appels infructueux) rendez-vous avec un psychologue spécialisé des troubles du comportement sur Pau (hors remboursement sécu bien sur).
Deux rendez-vous et un test (à peu près) de Q.I. plus tard, j’ai enfin eu mon verdict : “Il y a un certain nombre de critères correspondants mais, vu vos expériences personnelles et professionnelles, vous avez du mettre en place un certain nombre d’habitudes et de pratiques pour contourner (en partie) le syndrome ou sinon votre comportement à procrastiner,…”.
J’ai un peu caricaturé le diagnostic du praticien Disons, qu’il aurait fallut faire d’autres tests plus poussés (non remboursés) pour vraiment vérifier ce qu’il en est.
Pour le moment, ma quête pour trouver une explication "physique" à mon problème de procrastination s’est donc arrêté là !
Vous comprenez maintenant pourquoi je connais tout particulièrement cette problématique de la MOTIVATION AU QUOTIDIEN.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

​Bonus :  Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Dépassez les auto-saboteurs qui vous parasitent et vous font procrastiner,..."

%d blogueurs aiment cette page :