POURQUOI ECRIRE ME PERMET DE DEPASSER MA PROCRASTINATION

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Augustin a dit: “Je suis un homme qui écrit parce qu’il a fait des progrès

et qui fait des progrès en écrivant.”

Le voilà, il est enfin terminé mon ”premier véritable article de blog” sur les bienfaits de l’écriture pour dépasser la procrastination !

Ce fut un vrai challenge de l’écrire après plusieurs jours de report et d’activités annexes, pas forcément productives.

Vous connaissez peut-être cet habitude de tout reporter au lendemain ?

La création et le développement de ce site dédié à la procrastination et à l’initiation au développement personnel pour les débutants (de tout age) est un vrai travail “pour moi” et “sur moi”.

Il exige de dépasser mes limites (syndrome de l’imposteur,…), mes peurs (jugement des autres, peur d’échouer, peur d’écrire un mauvais contenu,…) et mes auto-saboteurs ! Je vous réserve d’ailleurs un article sur ce sujet prochainement.

J’ai choisi cette thématique de la PROCRASTINATION car vous l’aurez compris, j’en suis un pratiquant assidu, “consciemment involontaire”.

De plus, mes propres expériences et tentatives passées m’ont convaincu que traiter de la PROCRASTINATION par la mise en place d’outils d’organisation uniquement n’est pas suffisant.

Ils peuvent aider à court terme et ponctuellement. Cependant, pour un procrastinateur tel que moi, ce comportement s’est ancré profondément dans ma personnalité.

Aussi, je me suis intéressé naturellement au développement personnel pour travailler et progresser dans tous mes domaines de vie.

En effet, je considère la procrastination comme la partie immergée de l’iceberg sans ressentir cependant sur le syndrome du Titanic.

 

ECRIRE CE BLOG EST NON SEULEMENT UN VRAI DEFI PERSONNEL MAIS AUSSI PROFESSIONNEL.

 

En effet, en quittant mon travail au mois de juillet denier, j’ai choisi de concrétiser mon projet de création d’entreprise.

Mon premier but est d’apprendre de nouvelles compétences pour développer mon Savoir-Être et de Savoir-Faire.

Créer ma Web Entreprise est pour moi un outil de croissance personnelle que je souhaite partager avec vous.

Je vous invite à lire MA VIE D’EX PROCRASTINATEUR si vous souhaitez parcourir le chemin qui m’amène à vous aujourd’hui.

Bien sur, je me rappelle très bien les paroles de l’expert comptable m’expliquant l’objectif prioritaire du chef d’entreprise : “gagner de l’argent”.

De fait, l’écriture d’un blog dont le contenu est à 90-95 % gratuit ne vous semble par forcément le meilleur choix.

Cependant, de nombreuses personnes ont réussi sur le net en créant des activités rentables d’infopreneur 1 fondées sur une relation de confiance avec leurs clients et le partage des valeurs de progrès. Je vous présente dans ma page  GALERIE DE PORTRAITS une interview inspirante pour illustrer cette approche.

Elles prouvent la viabilité et l’avenir prometteur de cette nouvelle industrie de l’information . Elles m’inspirent sur le plan humain et m’incitent à partager mes expériences et mes connaissances sur ce site.

De fait, au fur et à mesure de l’évolution du blog, j’introduirai des contenus complémentaires payants telles que des formations plus complètes réalisées en partenariat avec des professionnels du développement personnel sur une thématique précise que vous souhaitez approfondir.

De même, je partagerai en toute transparence, des liens d’affiliations vers des sites E-Commerce pour l’achat de livres ou tout autre produit physique et numérique que je vous aurai recommandé.

Enfin, indépendamment du blog, je vais développer d’autres compétences en web marketing pour répondre à ma deuxième priorité d’entrepreneur débutant  qui est de compenser rapidement la perte significative de revenu depuis ma rupture conventionnelle. J’ai la responsabilité et l’obligation  de subvenir aux besoins de ma famille et d’agir rapidement et efficacement à la réussite de mes nouvelles activités.

Maintenant que les choses sont plus claires entre nous, nous pouvons revenir au sujet qui vous a attiré jusqu’ici.

 

MA PREMIÈRE VICTOIRE SUR MA PROCRASTINATION EST SOUS VOS YEUX EN CET INSTANT PRÉCIS.

 

J’ai donc dépassé ma procrastination. Je suis passé à l’action. J’ai persévéré pendant plusieurs jours, vraiment beaucoup, beaucoup de jours.

J’ai résisté aux tentations et autres divertissements télévisuels, internet et familiaux pour finir cet article et le publier ! (Grand merci à ma famille pour leur patience).

Je suis fier d’être aller jusqu’au bout ou si vous préférez (tête de bonhomme jaune avec un grand sourire) !

J’ai choisi comme image d’accueil une partie du Mind Mapping de mon site COACH333.

J’ai commencé à utiliser cet outil 2 pour  m’aider dans le suivi de mes formations en ligne. Je note au fur et à mesure, les leçons vues ainsi que les idées principales pour mieux les mémoriser.

Si cela vous intéresse, laissez moi un commentaire ci-dessous et je vous partagerai mon expérience d’utilisateur débutant.

Pour ce premier article , je n’ai pas vraiment travaillé la mise en page ni inséré de jolies images qui pourraient vous retenir jusqu’à la fin de la lecture.

Cependant, vous risqueriez de manquer l’essentiel du sujet : POURQUOI ÉCRIRE  VOUS PERMETTRA DE DÉPASSER VOTRE PROCRASTINATION ?

Je ne traite pas pour le moment de manière théorique les origines et les conséquences de la procrastination.

Néanmoins,  je vais vous décrire quelques situations vécues. Ayant de plus en plus de mal à les accepter,  elles m’ont décidé à passer à l’acte.

Vous vous reconnaitrez peut-être :

  1. J’exerçais un travail que j’aimais bien mais pour lequel toute motivation avait disparue en raisons du peu de reconnaissance et d’absence de projet professionnel clairement défini.
  2. J’ai longtemps stagné dans ma zone de confort 3 .  Tel le célèbre diction “Qui n’avance pas recule”, au fil du temps, bien des choses ont commencé à se dégrader dans mon quotidien.
  3. J’ai eu plusieurs projets dans ma vie que j’ai largement procrastiné. Soit ils sont restés au stade d’idées “géniales” ou, bien que commencés, je les ais abandonnés par manque d’action.
  4. Je pourrais poursuivre encore sur toutes les autres occasions que nous avons à procrastiner,…

 

Pour conclure mon introduction, je ne peux m’empêcher de vous révéler ce “secret merveilleux” :

LA PROCRASTINATION n’est pas inscrite dans votre ADN. Ce comportement que vous avez mis en place, est devenu une habitude à force de répétition. Elle est plus ou moins enregistrée dans votre personnalité mais elle n’est pas VOUS.

Aussi, comme toute habitude dure à changer, il vous faudra travailler au quotidien par de petites actions pour la remplacer par un comportement plus “positif” et “constructif”.

Pour commencer simplement, je vous propose un petit exercice facile à mettre en place tous les jours qui vous permettra inconsciemment de lutter contre cette habitude pénalisante de toujours remettre au lendemain.

 

4 RAISONS D’ECRIRE POUR LUTTER CONTRE LA PROCRASTINATION

 

Exemples de bienfaits de l’écriture

(liste non exhaustive)

Appliqués à mon (notre ?) habitude

de procrastiner

1– Écrire permet de lutter contre le stress et la dépression.

Des études ont montrés sur le long terme, que la pratique quotidienne de l’écriture apportait des améliorations sur le stress et le niveau d’anxiété.

Tel un miroir, elle reflète nos difficultés et nos blocages en toute intimité.

Par une pratique régulière, nous améliorons  notre vision de nous même.

L’écriture est un temps personnel que l’on doit s’accorder AVEC bienveillance.

1- Pour ma part, je ne suis pas anxieux ou stressé. J’ai réussi ainsi à dépasser bien des angoisses du dossier préparé au dernier moment !

Néanmoins, vous l’aurez peut-être compris, la procrastination reste MA MALÉDICTION BIENVEILLANTE. Elle m’a accompagné dans les bons et moins bons moments de ma vie.

Au fil des années, son influence négative  a insidieusement altéré mon optimisme naturel.

Écrire m’a permis de me délivrer de ma culpabilité d’avoir procrastiné en couchant sur le papier mes expériences et  de prendre du recul par rapport à mes actions réalisées ou non réalisées.

2- Écrire  permet de clarifier ses pensées par une démarche volontaire qui exige rigueur et créativité.

Elle nous incite à donner forme par les mots à des idées et intuitions jusqu’alors désincarnées.

Elle nous permet d’ouvrir notre esprit sur le monde qui nous entoure en explorant sereinement nos pensées.

Nous développons par ailleurs notre créativité en cherchant tous les jours de nouvelles idées ou de nouvelles solutions pour améliorer notre quotidien.

Nous prenons aussi conscience  de l’écart qui existe entre ce que nous faisons réellement et ce que nous pensons faire. En particulier, si nous n’avons pas d’objectifs clairement identifiés. On s’occupe alors à des choses peu importantes au lieu de faire nos priorités.

2- Écrire notamment mes priorités  tous les jours me permet de tracer la route à suivre.

J’ai une idée beaucoup plus précise des actions à faire et cela m’aide à garder le cap sur mes objectifs au quotidien.

Encore faut-il lire ses notes et s’appliquer à les respecter !

Je commence à être de plus en plus régulier dans le suivi de mes objectifs quotidiens. La preuve en est la rédaction de cet article. Il existe plusieurs méthodes pour travailler sur ses objectifs matin et soir. Je vous conseille pour ma part, de démarrer simplement une fois par jour, au moment le plus approprié pour vous selon votre disponibilité et votre niveau de vitalité.

C’est un apprentissage progressif. Commençons simplement et petits pas par petits pas. Nous testerons plus tard des méthodes plus complètes en fonction de vos progrès réalisés.

3- Écrire tous les jours nous apprend inconsciemment à nous auto-discipliner en jouant sur 2 racines de la procrastination : le plaisir immédiat et le passage à l’action.

Écrire, quand il n’y a pas d’enjeu rédactionnel bien sur, procure la satisfaction d’être soi, d’exprimer son vrai moi en toute liberté, bref de se sentir mieux =  Plaisir immédiat.

Et quand vous écrivez, figurez vous, vous être en train d’agir.

Le double effet, …

 

3- Cherchez un de vos stimuli qui va inconsciemment vous pousser à agir d’une  certaine façon dans un contexte précis pour vous procurer un plaisir immédiat ?

Exemple, vous démarrez l’ordinateur et vous commencez par lire vos mails  ou surfer sur les réseaux sociaux. Vous cherchez alors à satisfaire votre besoin de curiosité. ou de lien social au lieu de faire votre dossier urgent ou vos devoirs. Pour le procrastinateur, savoir quel est la tache importante à réaliser de suite mais qui aura un résultat positif à moyen ou long terme ne suffit pas pour passer à l’acte.

A l’inverse, écrire (pas la peine de rédiger un roman) m’apporte du bien être dans l’instant présent. J’exprime mes idées les plus personnelles en toute sérénité, loin du regard des autres. Je choisis en toute liberté de les partager ou non. Dans le cas de ce blog notamment, cela me procure le sentiment d’agir pour mon bien-être personnel et je l’espère pour le votre aussi.

En théorie, c’est super mais,… au départ, cela demandera quand même UNE DÉCISION de votre par pour commencer et persévérer dans la durée. Tout part de VOTRE DÉCISION.

Plus vous le ferez régulièrement, (ce qui n’est pas encore totalement mon cas), plus vous le transformerez facilement en habitude.

4- Écrire aide à la mémorisation et nous permet de développer notre capacité d’apprentissage.

Nous utilisons deux types de mémoire :

  • La visuelle, par la reconnaissance de caractères, graphismes et schémas
  • la mémoire kinesthésique ou motrice par la gestuelle de l’ écriture.

Des études scientifiques réalisées en milieu universitaire ont prouvé que les étudiants qui écrivaient à la main leçons, plutôt que de les saisir sur ordinateur (qui à d’autres avantages par ailleurs), mémorisaient plus facilement le contenu et en avaient une meilleure compréhension immédiate.

4- Je ne saurais trop dire si c’est une cause ou une conséquence de la procrastination ou bien juste un symptôme mais bien souvent ma mémoire m’a fait défaut. J’ai simplement oublié de faire certaines choses prévues non notées. Certaines fois, elles étaient quand même écrites mais je n’avais pas pris le temps de relire mon agenda.

Depuis, que je note, presque systématiquement, tout ce qui me passe par la tête sur un carnet plutôt que sur mon smartphone, je me rappelle plus facilement des actions à faire au quotidien sans forcément avoir besoin de me relire.

De même, je me trouve beaucoup plus efficace dans le suivi et le traitement des notes.

Nous y reviendrons bientôt mais tout noter sur un carnet ou un smartphone est la première étape pour la mise en place d’un vrai système d’organisation. Il vous permettra d’améliorer votre organisation, productivité et efficacité au quotidien, donc votre bien-être par effet domino.

 

L’usage de l’écriture comme outil de développement personnel, peut prendre plusieurs formes :

  • Au minimum, un agenda pour vos taches à faire détaillant aussi vos objectifs quotidien, hebdomadaire et mensuel.
  • un Bullet Journal ou BUJO, concept très intéressant, hybride d’agenda, carnet de notes, journal permettant d’organiser et classer ses idées.
  • le journal intime,
  • les lettres non envoyées,
  • l’écriture méditative,
  • le dialogue,
  • les poèmes,
  • la publication d’un livre.

 

CAHIER D’EXERCICE DU JOUR :

1) Choisissez d’écrire dans un petit carnet que vous pouvez avoir facilement avec vous.

Vous pourrez y noter toutes vos pensées, idées et taches à faire qui traversent si souvent votre esprit !

Vous pouvez aussi utiliser un logiciel de prise de notre gratuit pour votre smartphone et ordinateur. J’ai essayé ONE NOTE de Microsoft et EVERNOTE. Personnellement je préfère ce dernier.

Si vous voulez en tester d’autres, vous trouverez un large choix sur les différents Store. Sauf si c’est encore une raison de procrastiner et de ne pas faire la chose importante que vous repoussez depuis plusieurs jours. Je vous ai à l’œil maintenant,…

Je vous présenterai bientôt d’autres outils plus performants (exemple Trello) avec des solutions d’organisations plus complètes.

Mais, pour le moment, concentrons nous sur l’action bienfaitrice d’écrire.

2) Servez-vous de ce carnet ou de l’application comme un vrai “coffre fort mental”, l’expression n’est pas de moi.

Notez tout ce qui vous passe par la tête à chaque instant où cela vous semble utile.

3) Prenez rendez-vous avec vous, le matin ou le soir, ou idéalement les deux, pour lire et traiter les informations notés :

Les actions à faire (selon l’importance et l’urgence de préférence), les idées à retenir  et tout ce qui a pu vous passer par la tête aujourd’hui.

3 bis) je dis bien tous les jours car c’est une nouvelle habitude que nous voulons créer.

Elle a besoin d’être répétée tous les jours dans la durée. La moindre incartade vous fait perdre tous les acquis des efforts précédents.

Vous recommencerez sinon à procrastiner.

Les études scientifiques évoquent une durée de 30 à 60 jours pour mettre en place une nouvelle habitude.

Pour ma part, je vous conseille de pratiquer tous les jours un petit peu en vous lançant des mini-challenges de 3 jours par 3 jours.

Ainsi, vous échappez à l’angoisse du long terme et vous persévérez dans l’instant présent sans vous en rendre compte.

 

Ressources utiles à la rédaction de l’article :

* https://www.authentico.fr/bienfaits-ecriture/ : 7 bienfaits insoupçonnés de l’écriture

* https://psychotherapie.ooreka.fr/astuce/voir/618681/therapie-par-l-ecriture : Thérapie par l’écriture

* http://carnetsdevienatalie.blogspot.com/2014/02/les-bienfaits-de-lecriture.html : Les bienfaits de l’écriture

* https://wmaxwell.com/articles/les-avantage-de-lecriture-la-main/ : Les avantages de l’écriture à la main

* http://bulletjournal.fr/ : Bullet journal ou BUJO, KESAKO ?

Notes :

  1. Selon WIKIPEDIA version Française : « L’infopreneur peut être comparé à un blogueur, qui produit un contenu de qualité, en partageant ses connaissances et sa passion. Cependant, à la différence d’un blogueur, il cherchera à monétiser son blog par la suite, en vendant ses propres produits d’informations, dans le but d’aider son audience à résoudre son problème. ». Plus simplement, nous pourrions définir « Infopreneur , ce néologisme en gestation linguistique, comme la compression  « d’ Information et d’Entrepreneur » . « Web Entrepreneur » est un synonyme plus facile à comprendre mais au final, beaucoup moins employé.
  2. Free Mind est un logiciel libre de cartes mentales et d’élaboration de connaissances. http://freemind.sourceforge.net
  3. Selon WIKIPEDIA, La zone de confort est un état psychologique dans lequel une personne se sent à l’aise. (…) Au contraire, sortir de sa zone de confort génère de l’anxiété et entraine une réaction de stress. Il en résulte une amélioration du niveau de concentration et d’attention.

 

Félicitations !

vous êtes arrivé jusqu’à la fin de la page. En cadeau, vous pouvez télécharger gratuitement et sans devoir me laisser votre adresse mail, les deux premières pages de mon dernier carnet de réflexions personnelles. ->bonusmes1erespages

Vous n’apprendrez rien sur l’art de procrastiner ou comment s’en débarrasser. Ce fut juste un exercice personnel d’écriture sans aucune prétention. Je vous le partage à titre d’exemple.

Il vous aidera peut-être à vous décomplexer et à démarrer à votre tour. Si je l’ai fait, vous pouvez le faire,…

LAISSEZ PARLER VOTRE INSPIRATION ET ALLEZ-Y !

Si ce premier article vous a plu (ou non), j’aimerais que vous me laissiez un petit commentaire, un conseil ou simplement votre avis.

Et si vous pensez qu’il peut être utile à une de vos connaissances, PARTAGEZ LE !

Avec ma gratitude.

Philippe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu